• Comme dit le titre, aujourd'hui, effectivement, c'était une journée bien constructive.

    J'ai réalisé tout ce que je voulais faire. 

    J'ai changé la litière de mes lapines, changer l'eau du petit bassin de mes canards mandarin "Adam & Eve" et j'ai aussi apporté d'autres modifications à l'un de mes poulailler.

    Depuis plusieurs jours, voir plus d'une semaine, des rats "ENCORE" venaient la nuit par le sol se nourrir des restes de grains. Ci-dessous une photo des trous que j'ai découverts le week-end dernier en enlevant la paille.

    Je vous rassure, il n'y a eut heureusement aucune attaque dans ce poulailler, et, par précaution j'ai déplacé mon couple de Pékin vers le grand poulailler dés la découverte de ces terriers.

    Trous de rats

    Aujourd'hui, j'ai profité de mon week-end, pour réaliser les travaux qui s'imposaient.

    J'ai récupéré à mon travail deux palettes et acheté deux grandes plaques de bois pour faire le plancher. 

    Plancher

    Après avoir visé le tout, j'ai remis le poulailler dessus avec l'aide de mon fils.

    J'ai grillagé toutes les parties ouvertes des palettes.

    Poulailler

    Voilà, une bonne chose de faite, je suis maintenant rassurée, j'ai ramené mon couple de Pékin. Elles ont explorées les lieux, gratter le fond, et, après avoir constatées que tout était ok pour elles, j'ai eu droit à une belle récompense, ma poule à pondue son premier œuf de la saison, un futur petit Pékin bleu... et hop, mis de côté....

    lien 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    8 commentaires
  • Après plusieurs semaines d'attente, j'ai enfin attrapé un gros rat gris.

    J'ai donc téléphoné à la mairie de ma commune, afin de faire appel à leur service, pour venir chercher le phénomène. Un rat de cette taille c'est très dangereux, et nous ne pouvions faire cela nous même. Le risque d'une morsure ou d'attraper la leptospirose était trop grande, donc, le piégeur est arrivé, et à définitivement conclus le problème, sachez, que le rat fait partie des nuisibles, est il est interdit de les relâcher dans la nature.

    Le piégeur a confirmé, qu'il pouvait bien s'agir du tueur de mes poules.

    Une fouine les aurait toutes tuées et non une et une autre à quelques jours d'écart. Donc, le rat était à 99% coupable de ce carnage, oui carnage, et je vous épargne les photos de mes deux petites poules mortes.

    Ce weekend, c'est modification du grand poulailler, calfeutrage des éventuels trous de passage et pose de grillage double pour éviter toutes autres intrusions et éviter que cela recommence, car je peux vous dire, que si j'aurai pu éviter d'en arriver là, j'aurai 1000 fois préféré. Chaque petites bêtes a droit de vie et ce n'est pas ma politique de devoir faire cela mais j'élève les poules naines d'ornement et non les rats, souris et autres nuisibles.

     

    Voilà, attrapé

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    18 commentaires
  • Jeudi midi, j'ai retrouvé une jeune poule morte dans mon poulailler. 

    J'ai d'abord pensé à un rat, mais, aujourd'hui, j'ai encore retrouvé une autre poule morte et adulte cette fois ci. Toutes les deux décapitées.

    J'ai donc, aujourd'hui, et en urgence, déplacée TOUTES mes poules dans les parcs au fond du jardin, car après recherche sur le net, il s'averre que ce n'est pas l'attaque d'un rat, mais d'une fouine.

    La fouine  est un prédateur pour les poules, elle se livre a un carnage sans précédant et peut déssimer un petit élevage de poules en quelques jours, voir même se livrer à une tuérie en une seule nuit.

    Je suis complétement abattue, je ne m'imaginai pas, qu'un jour, j'aurai le droit à une telle attaque.

    Mes poules sont enfermées tout les soirs et je ne comprends, pas. Je vais donc, le week-end prochain, revoir de font en comble, les éventuels passages qui lui ont permis de parvenir à mes poules.

    Je dois maintenant, trouver comment l'attraper afin de la libérer à plusieurs kilomètres de son garde manger.

    extrait http://www.aves.be/carnivores/fouine.htm 

     Les carnages épisodiques de la fouine dans les poulaillers, et autres petits élevages : explication

    La Fouine se livre parfois à des carnages spectaculaires qui défrayent la chronique et ne font qu'entretenir la mauvaise réputation dont souffrent les “ nuisibles ” en milieu rural.
    Entrée dans un poulailler où les poules se mettent soudain à crier, à battre des ailes et à voler en tous sens, la Fouine manifeste une sorte de "frénésie de mise à mort". Les mouvements des futures proies agiraient comme un stimulus déclencheur du comportement de prédation chez la fouine. Au comble de l’excitation, elle tue ainsi tous les animaux les uns après les autres et ne s’arrête que lorsque le calme est totalement revenu.

    MERCI, James et Nath pour avoir répondu à mon appel.

    Pose des pièges effectuée, maintenant y a plus qu'à attendre.

     

    Carnage dans mon poulailler

     mon poulailler

    Carnage dans mon poulailler

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique