•  

    Quand j'ai du temps devant moi, et quand je trouve de belles représentations, ou alors que l'inspiration me vient.

    Je fais des petites croix.

    C'est super, car, croix après croix, le motif se dessine et laisse apparaître une fresque, un tableau, une inscription.


    ici dessous, un abécédaire, mit sous cadre afin, d'en décorer ma cuisine, les ustensiles de cuisine et les fruits, lui donne beaucoup de charme.

    Aussi, il faut être patient, car c'est un travail qui demande énormément de temps.

    Cet abécédaire ma demandé plusieurs semaines de travail. Et ce fut mon premier points de croix réalisé.

     

    DSCF2513

     

    En ce moment, je "croisotte" une petit phrase, afin de la coudre ensuite sur une nappe.

    Nappe, que je vais prochainement confectionnée.

    Je vous en donnerai les explications de son évolution et les étapes de sa confection.


    Là, la phrase est  :  Une Maison de Campagne

    DSCF3065.JPG

     

    DSCF3064.JPG

     

    DSCF3066.JPG

     

    DSCF3238.JPG

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    DSCF2506

     

    Cantonnière romantique

    J'ai voulu que cela soit d'effet romantique, composé de lin de couleur taupe, doublé de coton blanc, cela lui confère un maintient et une retombée parfaite.

    Afin d'illuminer le taupe en façade, j'ai cousue, au centre, un médaillon monogrammé, vous pouvez les commander chez broderies d'antan .

    Juste sur le haut de ce médaillon, une cascade de petites roses en plâtre de chez , vient également paré le central.

    Afin que cette cantonnière ne soit pas géométrique, j'ai fait des écailles à sa base, ceci pour rehausser la douceur des lignes.

    Une cantonnière, sert soit à agrandir une fenêtre trop petite, soit à cacher les barres à rideaux.

    C'est un habillement à l'encadrement de fenêtre.

    DSCF2798.JPG

    Aller je vous aide à la réalisation, car vous êtes nombreux à me demander conseille :
    Vous mesurez votre largeur de fenêtre avec en plus le retour sur les cotés.
    Puis vous déterminez, la hauteur de votre cantonnière.
    Nous allons dire pour cette exemple d'explication : 50 cm
    Donc vous coupez dans un tissus de lin de la couleur de votre choix, un morceau de 60 cm de haut sur votre largeur, (disons pour cet exemple : une fenêtre de 1.50 mètre et un retour de 20 cm de chaque coté.) soit 1.90 mètres de long. (prévoyez encore 20 cm de plus pour l'effet au centre, j'y reviendrai après)
    Vous faite la même chose avec un tissus blanc en coton (pour la doublure)


    Vous cousez ensuite, sur l'envers, votre doublure et votre tissus sur toute la longueur, en prenant soins , d'y mettre tout les 15 ou 20 cm des rubans ou alors comme moi (j'ai confectionné des tubes de tissus de 60 cm de long, je les ai retournés (ce qui m'a fait comme des rubans épais) ainsi, les rubans ou vos futures attaches, seront prisent dans la couture du haut (pour pouvoir fixer sur votre barre) (attention de les mettre à l'intérieur de votre ouvrage, pour que une fois retourné, ils paraissent sur l'endroit) et ensuite vous cousez, une seule extrémité, toujours sur l'envers.


    Puis, vous remettez  tout votre ouvrage sur sur l'endroit, vous aurez, une grande bande de 1.85 environ fermé a une seule extrémité et avec les rubans de fixation qui ressort de votre ouvrage.


    DSCF4018.JPG

    DSCF4019.JPG

    DSCF4020.JPG

    Vous repassez tout cela, pour bien aplatir les deux parties (votre tissu et votre doublure et surtout pour bien marquer les coutures).
    remettez sur l'envers.
    Une fois cela fait, c'est simple, cherchez dans votre vaisselier un gros bol. Et servez-vous en de gabarit, puis avec un crayon de bois, dessiner
    vos écailles, (pour ma part, j'ai utilisé un saladier pour faire l'écaille du milieu, afin d'y coudre un monogramme)


    coupez à deux centimètres de votre trait les écailles, et cousez.
    Remettez sur l'endroit et avec votre fer à repassé, marquer bien les coutures de vos écailles.
    Ensuite pour votre centre, repliez, 10 cm de chaque cotés de votre grosse écaille (faite un plis) que vous cousez (en haut, ou il y a les rubans de fixation), marquez le plis avec votre fer.

    DSCF4021
    Cousez un joli monogramme au centre, et enfin fermez votre dernière extrémité.
    Et voilà c'est fini, vous n'avez plus qu'a l'accrocher à votre barre, et votre cantonnière viendra, parer votre fenêtre.
    Sachez que je ne suis pas du tout couturière. Il est vrais que je mets du temps a faire mes réalisations, mais je suis toujours contente du résultat, et que rien ne sert d'aller vite.
    Je vous souhaite bon courage dans votre réalisation, aller lancez vous.....

    DSCF37651.jpg

    petite vue de loin

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • Sur un site d'enchère que je ne citerai pas, j'ai, chercher de belles dentelles. Et je suis tombé sur une perle rare.

    Un col en dentelle Breton.

    La dentelle Bretonne et l'une des dentelles les plus raffinées, par son côté relief de ces motifs, ainsi que par son épaisseur.

     

    Presdqsentation3.jpg

     

    Presentatiossn2.jpg

     

    J'ai ouvert par petits coups de ciseau, ce col, afin d'en agrandir l'ovale. Car mon idée, était de m'en servir pour confectionner un petit rideau pour ma cuisine.

    Je voulais également jouer sur la transparence, afin d'y faire ressortir, tout les détails et le charme de cette magnifique dentelle.

    Le façonnage et la piquage fût assé long, car il était impossible de la passer en machine à coudre. Les petits arrondis et les petits motifs, se prenaient dans le passage de couture.

    Alors, j'ai cousu cela à la main, avec un fil de pêche, afin de ne pas y déceler le moindres points.

     

    Et voilà le résultat

     

    Presentdfation1.jpg

    lien de retour

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique