•  

    Je vous présente mes petits amours, mes deux petits chiens, mes yorkshires

    Loustic et Rissy

    100 0031Loustic est né le 30 août 1995 (il a aujourd’hui bientôt 15 ans), c’est un petit toutou adorable.
    Il aime tout les animaux, c’est une crème. Il n’a jamais eut d’agressivité, ha si, seulement, pour protéger se qu’il mange, mais, il fait le dure, car en insistant un peu, on arrive toujours par l’avoir, c’est plus de l’intimidation qu’autre chose.

    Du plus loin que je me souviens, il n’a jamais aboyé, les seuls bruits sorties de sa bouche sont des petits jappements très légers et là encore, je ne sais plus a quand remonte le dernier.

    Cependant, il ouigne, il se plaint toujours. Ce qui est normal au vu de son grand âge, car il souffre de quelques rhumatismes, et de son dos.

    Il dort beaucoup. Les vieux chiens dorment toujours beaucoup, ce sont des seniors, nos petits vieux à quatre pattes. Alors, quand il se lève, il a un peu de mal à se mettre en route, les premiers pas sont toujours hésitants.

    100 7794

    DSCF3052

    Photo 018Si je fais un petit bilan, jusqu’à ce jour. Loustic, n’a jamais était malade.

    Les seules fois ou il a consulté le vétérinaires, se sont pour ces vaccins annuel.

    Seul, une méchante gastro-entérite était venue l’embêter il y a quelques années. Le changement d’alimentation avec des croquettes adaptées pour petits chiens séniors, à résolut ce problème intestinal.

    A la dernière consultation, le vétérinaire, lui a diagnostiqué un cœur de jeune chiot.

    Ce qui m’a ravie, car notre petit bout de choux, va (je l’espère) vivre encore pleins de belles années avec nous.

    Petite histoire drôle, de mon chien.

    Un jour, j’avais en main, un morceau de pain dur, que j’allais jeter à la poubelle. Et puis, je me suis dis, que finalement, les oiseaux en feront leur repas. Alors, j'ai décidé de le jeter dehors, sans trop le casser, afin que les pious pious de mon coin, s’amusent à le picorer.

    Je vaque à mes occupations, et puis, j’entends ouigner…….

    Ha un chien est enfermé quelque part. J’ouvre les portes pour voir si je n’avais pas enfermé un chien sans m’en apercevoir. Mais le bruit venait de dehors……

    Je n’ai pas pu ouvrir la porte fenêtre tout de suite, il a fallut que je saute sur mon appareil photos, pour immortaliser cet instant, trop rigolo.

    Mon bonhomme, mon Loustic, avait chipé le gros croûtons de pains destiné aux oiseaux.

    Mais ce qui est marrant, c'est que ce croûton de pain, jamais il n’aurait pu le manger, car il a une dent tout les six mètres.... En général, je lui donne toujours des petits bouts de brioche ou autres trucs très tendre.

    J’étais bidonnée.. Mon petit cœur, ma crevette......

    Comme quoi, il est peut-être vieux, mais il ne perd pas le nord et il voit encore bien clair. Hihihi

    Photo 003

    Ma Rissy, ma fifille est née le 24 août 2000, elle a aujourd’hui bientôt 10 ans. C’est une petite chienne bien vive, qui à prie le dessus sur mon pitipepere Loustic.

    Mais, il parait qu’il faut laisser faire la nature. Car dans le monde sauvage, les chiens, vivent en meutes, et donc, ils sont heureux, quand il y a un dominant.

    Chez moi, le dominant est dominante, c’est ma Rissy.

    100 7791Cela, ne dérange pas Loustic, qui est très bien habitué.

    Elle ne peut avoir de chiots, car nous avons du la faire stériliser.

    Hé oui, dans sa première année, elle a enchaînée les grossesses nerveuses.

    Cet état, avait été déclenché, par un petit chaton que nous avions à l’époque adopté.

    C’était trop mignon, elle le promenait partout en le portant par la peau du cou. Elle le déposait dans son panier en le plaquant contre son ventre. C’était son chiot.

    Mais malheureusement, destructif pour elle.

    Sur les conseils de notre vétérinaire, nous avons du nous séparer du chaton, mais notre chienne, a fait ensuite une dépression nerveuse, elle ne mangeait plus et elle restait dans son panier des jours durant, ne voulant aucuns contactes.

    Après un traitement coupe lait et quelques jours de patience. Tout était rentré dans l’ordre. Mais, deux mois, plus tard, rebelote, récidives de grossesse nerveuse. Et là, pour petit chiot, elle avait trouvé une peluche. Ce n’était plus possible, la pauvre, elle souffrait trop, physiquement (car elle avait les mamelles gonflées de lait) et moralement.

    Nous avons donc prit la décision de la faire opérer.

    Depuis, elle se porte à merveille. Et, je ne regrette pas.

    DSCF1614Notre petit Rissy est une « accros » à « nous », elle ne peut se passer de notre présence. C’est notre pot de colle, notre ruban adhésif.

    Il lui faut toujours notre contacte, et ne peut jamais rester loin de nous.

    Heureusement, elle sait, quand nous devons travailler, et là, tout va bien, elle part se coucher dans son panier ou dans le canapé.

    Elle attend notre retour avec beaucoup de patience.

    Mais à l’arrivé de nos voitures, plus rien ne va et nous la voyons par la fenêtre faire des bonds d’impatience.

    Pas le temps de poser son sac, pas le temps de sauter dans nos pantoufles, il faut impérativement, lui dire bonjour.

    Notre Loustic, lui, arrive, "doucement le matin, pas trop vite le soir", réclamer sa caresse et repart vaquer à ses occupations, le « cou-couche panier » pour repiquer un petit dodo.

    DSCF3051Rissy est donc une hyperactive, elle est toujours en action, elle est toujours dans nos pieds. Si je pars prendre mon bain, elle est là, avec moi, et se couche devant la baignoire. Si je vais au jardin, elle me suis. Bref, partout ou je vais, elle va.

    Je pose un peu, devant un bon film, et elle est là contre moi.

    J’aurai du l’appeler « velcro » et non « Rissy ».

    Mais, entre nous, cela ne me dérange pas, elle ne me gène pas, au contraire, je serai plus inquiète si elle ne le faisait pas.

    J’ai tellement l’habitude de l’avoir dans mes jambes.

    Loustic et Rissy, sont complémentaire l’un pour l’autre, ce sont mes amours, je n’ose pas penser un seul instant, ce que je ferai sans eux.

    DSCF0021

    DSCF1733

    DSCF3280Ils sont tout pour moi, ce sont mes amours, mes amis, mes réconforts et mes confidents...

    Ils sont une partie de moi.

    Alors quand le vétérinaire me dit que mon Loustic, à le cœur d’un jeune chiot, j’ai le sourire jusqu’aux oreilles.

    C'est pour cela que plus ils vieillissent, et plus, je ne tolère le manque d’indulgence envers eux.

    Ils nous apportent tant de choses, ils nous rentent tellement au centuples l’amour que nous leurs apportons. Ils ont droit à une vie heureuse et comblée de calins.

    Ils sont un modèle de tolérance et de compassion.

    Devant eux nous faisons figurent de novices.

    Nous avons encore énormément de choses à apprendre, et nous en sommes qu’à notre balbutiement.

    Il suffit d’observer les animaux, pour comprendre, qu’il est facile de pardonner et que seul l’amour compte. La vie d’un être vivant n’est qu’éphémère sur cette terre, alors autant, la vivre sans haine et sans violence.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique